Posts du forum

sduport75
05 juin 2018
In Parlons du module 5
Bonjour, Je me trouve face à un cas un peu particulier, et j'aurai besoin de votre aide. Je souhaite aider un proche de ma famille via l'EFT . Cette personne est assez autoritaire, maniaque, et exigente surtout envers ses proches (ses enfants et sa femme) et parle parfois de façon assez agressive sans s'en rendre compte. Ayant beaucoup de mal a exprimer ses sentiments, c'est pourtant une personne agréable et souple avec les autres, qui n'a pas du tout un "fond méchant". Son comportement a déjà été la cause de deux divorces et il souhaite aujourd'hui travailler sur lui pour ne plus faire souffrir sans le vouloir les gens qu'il aime et reconstruire sa nouvelle vie de couple sur de bonnes bases. Nous avons déjà beaucoup échangé pour essayer de comprendre d'ou lui viens ce besoin de prendre toujours le pouvoir sur ses proches. Il en ressort un grand manque de confiance en lui (point qu'il accepte aujourd'hui). Nous travaillons donc sur ce manque de confiance. Toutefois ce n'est pas suffisant et nous cherchons les causes plus profondes à son comportement, mais il y a comme un blocage, a chacune de mes questions il me répond qu'il ne sait pas... qu'il ne se souvient pas ... Il est incapable de me dire à quel moment il a commencer à avoir ce type de comportement ? et lorsque j'évoque son enfance et les relations qu'il a pu avoir petit avec son entourage ses proches, ses parents pour essayer de comprendre etc...il me dit n'avoir aucun souvenir ... il semble avoir complètement oublié toute une partie de sa vie (consciemment ou inconsciemment je ne sais pas).. Ma question est donc la suivante : lorsque nous voulons faire un travail en profondeur et rechercher les causes d'un problème et que nous nous trouvons face à une personne qui n'a aucun souvenir comment doit-on procéder ? faut-il travailler sur la partie de l'enfance qu'il a occulté de sa mémoire ? et si oui quel pourrait etre la phrase de départ ? plutot travailler sur le fait de ne pas savoir exprimer ses sentiments ? ou continuer à travailler sur le manque de confiance en lui uniquement ? d'autre part est ce que la phrase de départ ci dessous pourrait convenir ? "même si mon besoin de prendre le pouvoir, mon agressivité, et mes paroles blessent mes enfants et ma compagne sans que je m'en rende compte, et que je ne connais pas les raisons qui me pousse à agir ainsi je m'aime et m'accepte entièrement " Je vous remercie beaucoup de votre aide et de vos idées de pistes de travail . Car je suppose que nous pourrons tous un jour être confronté à des personnes qui ont volontairement ou non des pertes de mémoires concernant leur passé....ou qui ne savent pas nous expliquer ce qu'ils ressentent.... ce qui peut être un frein important à l'évolution d'un travail en profondeur. Je vous souhaite à tous une bonne fin de semaine !
0
1
27
sduport75
17 mai 2018
In Parlons du module 3
pour moi même : problèmatique depuis des années : le vertige/peur du vide Comme plusieurs sensations m'envahissent par rapport à ma problématique. je pensais au lieu de tout mettre dans une seule phrase et la répeter 3 fois, faire une variante sur les 3, de la façon suivante (cela est-il possible ?) 1) : Même si la peur du vide, paralyse mon corps, que je suis tétanisée et ne peux plus bouger, je m'aime et je m'accepte totalement 2) Même si la vue du vide, provoque en moi un sentiment de peur panique et m'empêche de respirer je m'aime et m'accepte complètement 3) : Même si ce vertige, provoque en moi la colère car que je me sens complétement nulle de ressentir ce blocage et de ne pouvoir me maîtriser, je m'aime et m'accepte complément concernant la ronde j'ai pensé à faire ceci PT : cette sensation de paralysie totale de mon corps PS: cette impossibilité de bouger CO : cette oppression dans ma poitrine SO : cette peur panique qui me tétanise SN : cette impression de ne plus rien maitriser du tout SB : je ne peux pas faire confiance à mon corps, c'est beaucoup trop haut il va me faire tomber SC : je suis totalement impuissante SS : je me sens ridicule SB : les larmes montent car je suis en colère et j'ai honte de ressentir cela sur les doigts pouce : c'est trop difficile je ne peux pas bouger index : la vision de ce vide m'attire je vais tomber majeur : mon corps va me lacher, c'est beaucoup trop haut, je vais tomber auriculaire : c'est trop difficile, je ne vais pas y arriver, je ne peux rien faire et je finirai par retour sur point de gamme avec la phrase : Même si cette peur du vide aujourd'hui me tétanise, me frustre et que je ressens de la colère par rapport à cet état je m'ouvre à la possibilité de prendre de l'assurance pour faire confiance à mon corps et ne plus avoir peur. Je m'aime et m'accepte complètement avec cette faiblesse. Qu'en pensez vous ? Je vous en remercie
0
1
38

sduport75

Plus d'actions