Posts du forum

Beuriot
04 août 2018
In Parlons du module 4
Ce module m'a paru extrêmement difficile tout du moins psychologiquement beaucoup d’émotions et de sentiments sont ressortis. (à savoir qu'adolescente j'ai fait une grosse phobie scolaire je n'ai pas était scolarisé pendant 2 ans) Je me suis imaginer ne plus croire que j'étais une fille dépressive chronique qui est mal dans sa vie et insatisfaite dans plusieurs domaines de sa vie. Rien que de m'imaginer sans ce problème je me suis sentie anxieuse, nerveuse, des douleurs physiques sont apparues. j'ai essayé de répondre aux questions de l'exercice : Pourquoi est ce que cela me parait bizarre ou inconfortable d'être sans ce problème ? sans ce problème je me sens invisible, sans aucun intérêt. qu'est ce qu'il y a comme risques si j’abandonne ce problème ? les gens ne me verront plus, il penseront que je n'ai aucun courage pour me battre, il verront pas mon courage face à ma dépression, je ne serais plus valorisée, je n'aurais aucun intérêt pour personne. qu'est ce qui me fait peur quand je pense à atteindre mon but ? j'ai peur du regard des autres, qu'il me trouve plus courageuse ou forte , qu'il se désintéresse de moi. quels sont les aspects négatifs pour moi ? je me rends malade, je créer des conflits pour être remarquée, une très mauvaise estime de moi. quelles pourraient être les conséquences dans certains domaines de a vie ? l'échec de mes projets, le rejet social à long terme, dévalorisation de soit même. ma phrase de départ : Même si je pense être dépressive chronique, je m'accepte en totalité avec mes peurs et toutes les raisons bonnes ou mauvaises qui m'ont fait penser que j'avais besoin de faire comme ça pour me protéger. merci d'avance pour tous vos conseil précieux.
0
1
33
Beuriot
26 juil. 2018
In Parlons du module 3
Bonjour, Depuis quelques années je souffre de douleurs importante au niveau de la mâchoire je souhaite donc travailler sur ce problème. phrase de départ : Même si j'ai de violentes douleurs à la mâchoire qui m'empêchent d'avancer dans ma vie, je m'aime et je m'accepte tel que je suis et je me pardonne. phrase de rappel : violentes douleurs à la mâchoire qui m'empêchent d'avancer. pour créer cette phrase cela n'est pas facile car beaucoup de ressenti et d’émotion sont présent en cas de crise (douleur extrême qui me fait paniquer, difficulté à parler, pleurs, sueur intense, poids dans l'estomac) et je ne ne sais pas comment bien exprimer cela dans une phrase. cordialement.
0
3
21
Beuriot
Plus d'actions