Posts du forum

leonard-vezelise
13 mai 2018
In Vo suggestions
En médecine chinoise l'acupressure ou la digitopuncture, peut importe l'appellation , utilise trois type de stimulations l'harmonisation, la dispersion et la tonification.Quand on applique les rondes en EFT nous nous trouvons dans la dernière forme.A y regarder de plus près, on s'aperçoit que l'harmonisation et la dispersion sont abordées dans les techniques des thérapeutes et dans le principe de ronde. En fait ,à mon sens,là où en MTC on va alterner les trois types de stimulation pour obtenir le changement ou le rééquilibrage, en EFT à la pratique on s'aperçoit que la dispersion est obtenue par la tonification dans l'accomplissement de la ronde . Le processus d'harmonisation quant à lui et atteint par le caractère homéostatique lié à la stimulation de chaque point et surtout par ce qu'il commence par le point tête ( le "cent réunions" en acupuncture) ou le point karaté et qu'il finit par le même point qui correspond aussi au chakra couronne qui concerne l'union de soi. Par conséquent à l'usage, je constate que les trois aspects ,harmonisation, dispersion et tonification sont pris en compte en EFT comme en digitopuncture. Le dernier au niveau du toucher , les deux autres au niveau "méta", dans le processus.
1
5
69
leonard-vezelise
23 avr. 2018
In VOTRE FORUM
Monsieur X. est âgé de 78 ans, il a été postier et à sa retraite, il acheté un bistrot qu’il a « cédé » à son fils , quelques années plus tard. Il est entré en EHPAD, atteint d’une pathologie évolutive et très invalidante. Quand il est arrivé dans la structure, il avait rompu tout lien avec ses trois enfants (deux filles et un garçon) suite à des histoires liées à un remariage et des dettes, des uns envers les autres, de montants non négligeables. Il est en fin de vie ,sous oxygène, se nourrit quasiment pas , il est hydraté la nuit par perfusion sous –cutanée et reçoit des antalgiques . Il réclame ses enfants et en particulier son fils .Après contact auprès de ces derniers aucun ne souhaite le revoir…Il espère toutefois que ce fils passera .Malgré toutes ses souffrances, il s’accroche à cet espoir et attend la visite de ce dernier. Nous savons qu’il ne se déplacera pas. Il nous a fallu trouver une stratégie pour accompagner le lâcher prise nécessaire .L’EFT associée à des techniques utilisées en hypnose ericksonienne et en PNL nous a permis un accompagnement efficace. Dans son lit Monsieur X et en position semi-assise, il est installé sur un matelas à air, il a une perfusion sous-cutanée et porte un masque à oxygène . Il ne semble pas trop douloureux , mais économise ses mouvements, sa bouche est sèche et il respire avec difficulté.Si bien qu’il ne parle pas. 1) Objectivement, le point tête est accessible sans trop le gêner, il apprécie aussi qu’on lui mette la main sur le front. Sa main est totalement accessible et il nous la confie volontiers. Nous savons au vu de son anamnèse et des évènements récents qu’il a besoin de prendre de la distance par rapport à ses enfants, qu’il a besoin de pardonner (à eux comme à lui) et de passer « à l’acti » le bilan de ses relations avec ses enfants d’une façon plus globale. Ainsi, si une ronde courte est physiquement impossible à effectuer, il peut être intéressant d’effectuer avec lui une ronde version longue et de terminer sur le point tête ce qui aurait l’avantage de l’amener à globaliser et à nous de « l’envelopper ». 2) L’amener à faire des phrases est aussi difficile, mais l’aider à y penser par suggestion peut être intéressant. Voici donc comment la ronde EFT nous a été utile associée au soupoudrage hypnotique et à une brisure du métamodèle en PNL (la présentation de la présente est allégée et mériterait un exposé plus poussé…) : a) Nous avons commencé notre travail par un tapotage du point karaté puis nous sommes allés stimuler les différents points de la main et nous avons terminé par le point tête au lieu du point karaté b) à chaque changement de point , j’ai laissé du temps et sur l’expire je lui ai suggéré que c’était un peu comme si j’étais son fils en prenant une voix perchée dans l’énonciation du » comme si « et une voix plus grave quand je prononçais le prénom de son fils (soupoudrage en voix grave sur l’expire suggèrant qu’il a son fils présent) et à chaque fois je lui réaffirmais qu’il méritait d’être aimé c) quand j’ai terminé sur le point couronne je lui ai dit « maintenant tu peux te donner le droit . »là j’utilisai une brisure du métamodèle : - en effet ii on est dans le tu peux ou dans le tu dois ? - de plus tu peux te donner le droit de quoi ? (omission) Ce faisant je lui laissais le choix, puisqu’il « pouvait »alors qu’en réalité il se trouvait dans une injonction de type inférentiel comme une implication .En fait ce faisant, on transformait une implication en équivalence (condition nécessaire et suffisante) par confusion des opérateurs modaux. Il m’a regardé, les yeux pétillants , très brillants et le regard profond, j’ai ressenti un passage d’énergie accompagné d’un sentiment relevant plus de la joie que de la tristesse, sans culpabilité. Je suis sorti de la chambre , il est décédé quelques minutes après. Je pense que l’utilisation de la ronde version longue a permis de travailler d’un point de vue énergétique qui a complété l’utilisation des autres techniques. Avec l’EFT et la pratique acupressive afférente on est bien dans l’énergie, ce n’est pas que de la représentation psychique. Et sans vouloir faire de vilain jeux de mots , la version longue de la ronde a donné un sacré coup de pouce à Monsieur X. et à moi-même. En permettant l’union avec le soi du patient (point t, chakra couronne), nous n’étions pas dans le prana ou dans le ki mais bien plus dans la kundalini ou le reiki.
0
5
82
leonard-vezelise
03 avr. 2018
In VOTRE FORUM
En EHPAD, il est possible de réduire le nombre de médicaments et de redonner la main aux usagers. L'EFT apporte des outils immédiatement assimilables quand ils sont adjoints d'une relance régulière.
1
0
44
leonard-vezelise
Plus d'actions